LE BASSIN VERSANT
Le lac Trousers est alimenté par un très grand bassin versant
 
 
Commande d'une étude:
 
En 2015, afin de mieux comprendre les différents problèmes auxquels faisait face notre lac, l'ALT a commandé une étude auprès du biologiste Pierre Humbert, spécialiste des questions d'hydrologie et de bassin versant chez Tetra Tech QI inc. Cette étude a été rendue possible grâce à la généreuse participation financière de plusieurs de nos membres ainsi que de celle des municipalités de Bolton-Est et de St-Étienne-de-Bolton.
 
Cette étude voulait répondre plus précisément aux quatre questions suivantes:
  • Comprendre le comportement de notre lac;
  • Connaître les risques à la qualité de nos eaux;
  • Connaître les causes des inondations récurrentes;
  • Établir des priorités d’interventions réalistes et efficaces
 
De plus, nous voulions une étude qui tracerait un portrait historique de l'évolution de l'environnement de notre lac puisque plusieurs changements importants dans son écosystème sont survenus au cours des 50 dernières années. Les principaux étant:
  • La construction de l’Autoroute 10 dans les années ‘60;
  • Le développement marqué de la villégiature sur ses berges;
  • La fin de l’ère agricole dans la région;
  • Et, plus récemment, un intense développement résidentiel
 
 
 
 
Voici quelques informations intéressantes tirées de cette étude:
 
  • Le bassin versant naturel fait 117,2 km2 et s'étend sur les territoires des municipalités de St-Étienne-de-Bolton, Stukely-Sud, Eastman, Bonsecours, Canton d'Orford, Austin et Bolton-Est.
  • Il est à la tête québécoise du grand bassin versant de la rivière Richelieu puisque la rivière Missisquoi Nord se jette dans le lac Champlain près de Venise-en-Québec.
  • Notre bassin versant compte pas moins de 65 lacs naturels dont les principaux sont les lacs Orford, Parker, d'Argent, Libby et Long Pond, en plus de compter plus de 200 lacs artificiels privés.
 
Les changements apportés depuis les années 60 ont modifié de façon importante l'écosystème du lac Trousers:
 
  • Réduction de la taille initiale du bassin versant (-4%);
  • Augmentation de la sédimentation dans le lac principalement par la linéarisation de la rivière Missisquoi et par l'installation de ponceaux inefficaces au nord de la baie Legendre;
  • Augmentation de l'ensemble des milieux humides qui occupent maintenant 15% du territoire contre 10% avant les années 60;
  • Dégradation de près de 25% des bandes riveraines sur l'ensemble du bassin versant
 
On voit dans l'image ci-haut que la sédimentation du lac (zones grises sur la carte) est importante à plusieurs endroits.
 
Le portrait dressé par cette étude dépasse de beaucoup le champ direct d'intervention de l'ALT. Mais il nous appelle à être vigilant et actif régionalement sur ces problématiques qui affectent notre lac.
 
L'ASSOCIATION DES AMIS DU LAC TROUSERS
Bolton-Est (QC) J0E 1G0
Saint-Étienne-de-Bolton (QC) J0E 2E0
(514) 973-7681
alt.lactrousers@gmail.com