logo de l'Alt
  • Pourquoi un projet pilote ?
  • Nouveaux outils
  • Nos résultats

Un projet pilote de réduction de l'érosion

Le bilan de phosphore du lac Trousers et de son bassin versant en 2010 a clairement établi l'importance de l'érosion dans le vieillissement accéléré de notre plan d'eau.

Ce projet pilote de réduction de l'érosion veut :

  • nous sensibiliser nous-mêmes au phénomène de l'érosion
  • nous donner des moyens simples de réduire l'érosion
  • développer de nouveaux réflexes favorables à nos plans d'eau

Cet été nous avons 5 sites de démonstration et d'observation ouverts à tous.

L'ALT a invité un expert en paysagement, Serge Pépin, président de Paysagement l'Unick, afin de nous guider dans cette nouvelle expérience.

delta formé par l'érosion

pour prévenir l'érosion

Du matériel approprié selon les circonstances

Sur les sites de démonstrations : les modes d'emploi détaillés

L'indispensable outil à inclure dans sa remise

coin de bâche
Une bâche

Quand une parcelle de sol est à nu, en attendant l'ensemencement, tout le sol nu doit être protégé.

On garde chez soi le sol fertile. On évite l'érosion :  quelques minutes de pluie forte peuvent faire ruisseler une bonne quantité de sol vers l'étang ou le lac !

Le tas de terre à jardinage doit aussi être recouvert entre les utilisations.

Dorénavant notre remise doit inclure une bâche !
Cherchez-en une à la quincaillerie.

Pour végétaliser du sol nu

graines d'Herbacées
Trèfle blanc et mélange « B »

Le trèfle blanc (10 cm - 4 pces à maturité) : recouvre joliment une surface autour de la maison.

Le trèfle maintient bien la surface de sol et peut aussi être ajouté au gazon.

Comme le trèfle est une légumineuse, il fixe l'azote et peut donc servir d'engrais vert au potager.

On utilise le mélange « B » en bordure des fossés. Il s'agit d'un mélange de mil et de trèfles rouge et blanc (20 cm à maturité). Le mil pousse la première année seulement.
Le trèfle est vivace et s'installe de façon permanente.

Ces graines sont semées à la volée.

matelas antiérosion
Les matelas antiérosion

Le sol ensemensé est recouvert d'un matelas antiérosion.
Il retient le sol nu tout en retenant l'humidité propice à la germination.

La pente du sol détermine le type de matelas à utiliser.

  • Paille sur le plat ou une pente légère.
  • Bois pour une pente moyenne à forte
  • Coco pour une pente forte.

Plus la pente est forte, plus le matelas antiérosion est dense et plus sa biodégradation prendra de temps :
entre 9 mois et 3 ans.

Pendant ce temps la végétation s'installera parfaitement.

broche de fixation
Broche de fixation du matelas antiérosion

Le matelas antiérosion doit être fixé de manière à protéger le sol tant que la semence n'a pas « pris ».

Dans une forte pente les broches sont posées au 30 cm.
Sur le plat, l'espacement peut être plus grand.

fixation du matelas antiérosion
Plantation d'arbustes et d'arbres

Une fois le matelas fixé, les arbustes ou les arbres sont plantés au travers du matelas lui-même.

Avec l'x-acto une découpe en + dans le matelas crée l'ouverture pour creuser et planter. Le tout est refermé soigneusement. La végétation peut maintenant croître.

Travaux d'excavation, de déblais et de remblais

barrière à sédiments
La barrière ou clôture à sédiments

Quand la machinerie doit intervenir, il y a lieu de songer aux impacts possibles du « brassage de sol ». Y a-t-il risque d'érosion de ce sol ? S'il y a ruissellement, des sédiments peuvent prendre le chemin des fossés, ruisseaux... pour aboutir aux étangs et lacs.

Depuis le 5 juillet 2011, à Saint-Étienne-de-Bolton, le permis municipal inclut des règles de prévention de l'érosion. L'inspecteur va donc vous proposer des précautions à prendre selon le travail projeté et les conditions de votre terrain.

Si votre municipalité ne l'exige pas, pensez à la santé de nos plans d'eau et demandez à votre entrepreneur de prendre les précautions appropriées.

Où en sommes nous ?

Le matériel distribué aux démonstrations des 28 mai et 4 juin permet de couvrir 7300 pi ca de sol nu !

Quelle a été votre expérience ? Dites-nous :

  • Quelle superficie avez-vous végétalisée ?
  • Avez-vous rencontré des difficultés inattendues ?
  • Avez-vous des suggestions pour une prochaine étape ?

Cliquez sur « Nous joindre @ » et faites part de votre expérience de réduction de l'érosion !

sol à nu